Une monnaie Universelle, Sociale et Solidaire


Pour accompagner le développement de l’Economie Sociale et Solidaire, l’association « Change For Time » a conçu une monnaie à l’image de cette dernière : Sociale et Solidaire. Bien plus qu’une monnaie, il s’agit véritablement d’un nouveau système économique respectueux de l’Homme et de l’environnement permettant de redonner au travail Humain et aux ressources naturelles leur vraie valeur.

Le Time, monnaie universelle et équitable

Ce système repose sur une monnaie complémentaire innovante : Le Time.

Contrairement à la plupart des monnaies complémentaires, le Time ne repose pas sur l’euro mais sur le temps. Celui-ci lui confère la qualité de monnaie universelle, accessible à tous et quantifiable par chacun. Le temps est également gage d’équité dans son acquisition affirmant ainsi le caractère philanthropique de cette monnaie.

Néanmoins, le Time partage avec les MLC la nécessité de relocaliser une partie de l’économie. Les Times seront donc convertibles avec les monnaies locale adhérentes.

Le Time est compatible avec la Théorie Relative de la Monnaie faisant de la crypto-monnaie Duniter une évolution possible vers une monnaie décentralisée au fur et à mesure de l’adaptation technique et l’appropriation de la technologie block-chain par chacun.

La monnaie d’une économie sociale et solidaire

A l’image de l’économie sociale et solidaire, Le Time repose sur un système valorisant l’Homme et son environnement.

Le système Time repose sur six principes fondamentaux :

  1. Revenu universel : une création monétaire constante et incontestable
  2. Impôt universel : un impôt unique, fiable et transparent
  3. Dividende universel : un revenu de base, équitable pour tous
  4. Taxe environnementale : une taxe sur les ressources naturelles scientifiquement fixée
  5. Dépenses solidaires : des dépenses communes géographiquement réparties
  6. Objectif Zéro : des objectifs communs pour avancer ensemble

Le revenu universel

La création monétaire des Times repose sur un principe simple, équitable et naturel. Il s’agit d’un revenu universel.

Chaque jour, nous disposons de 24 heures de temps pour vivre, nous réaliser et créer le monde de demain. Il en va de même pour la monnaie, créditée de façon continue sur notre compte personnel elle est le reflet du temps et de ce que nous souhaitons en faire.

Le compteur démarre à notre naissance et s’arrête à notre mort. Comme dans la vie, le temps inutilisé à ce moment là est perdu.

L’impôt universel

L’impôt universel est un impôt unique, prélevé de façon égale sur le compte de chaque personne physique. Il se déduit donc du « revenu universel ».

L’impôt universel vise à financer les dépenses dites « solidaires » et une taxe d’objectif commun appelée « objectif zéro »

Les dépenses solidaires

Les dépenses solidaires sont les dépenses communes (infrastructures, santé, éducation) nécessaires au développement de notre société et à la compensation des inégalités naturelles (maladie, handicap).

Ces dépenses sont votées démocratiquement puis réparties géographiquement en proportion du nombre de personne sur un territoire donné.

Sur le principe, il s’agit du modèle social Français à son origine. La différence, c’est qu’il est désormais financé par tous (égalité) et ne cherche qu’à mutualiser certaines dépenses vitales et à combler les inégalités naturelles. La pauvreté n’en est pas une, elle n’est que la conséquence d’une création monétaire inéquitable.

La taxe environnementale

La taxe environnementale vise à appliquer un coût à toute ressource que nous exploitons afin que son utilisation se répercute dans le prix des biens.

Cette taxe « à perte » ne finance rien, elle n’est que le reflet du prix des ressources que la nature nous offre mais qui, du fait de leur quantité limité, doivent faire l’objet d’une consommation raisonnée. Mettre un prix sur ces ressources nous permet de reconsidérer leur véritable valeur.

Ce coût est scientifiquement fixé pour chaque matière première en fonction de sa rareté et de son caractère renouvelable ou non.

  • Un arbre, c’est autant de Times fonction du temps pour le faire grandir
  • Du gaz, c’est autant de Times fonction des reserves restantes
  • Du soleil, c’est autant de Times fonction de la surface privée de lumière
  • Du bonheur, c’est gratuit et ça se multiplie 😉

En impactant le prix des biens, la taxe environnementale favorise le recours aux ressources renouvelables ou à la réutilisation des biens (économie circulaire).

L’objectif Zéro

L’objectif Zéro est un objectif commun, réaliste et positif. Un objectif qui, lorsqu’il est atteint, vaut Zéro.

Quelques exemples d’objectifs :

  • Atteindre 10 000 membres dans le réseau
  • Produire 1 TWh d’énergie électrique renouvelable
  • Réduire de 10% nos déchets
  • etc.

L’objectif Zéro est l’indicateur fondamental du système Time. Il permet de réguler la masse monétaire grace au mécanisme de destruction monétaire incitant à avancer vers un objectif vertueux pour la société et l’environnement.