Egalité et équité


L’égalité est la finalité d’une société juste.

Mais lorsque nous sommes inégaux naturellement, l’équité permet de recréer l’égalité. C’est là que la solidarité doit apparaître, lorsque la nature ne nous permet plus d’être égaux.

L’inégalité ne doit donc être considérée que d’un point de vue strictement naturel. La maladie, le handicap, les facultés physiques et mentales sont autant d’inégalités qu’une société équitable se doit de combler.

Nous ne devrions pas chercher à combler toute autre inégalité car étant déjà la conséquence d’un système inéquitable, nous ne ferions que déséquilibrer plus encore la balance.

Pourquoi les aides sociales ne sont pas une solution aux inégalités de richesses ?

Simplement parce que la pauvreté n’est pas une inégalité naturelle.

La pauvreté n’est que la conséquence matérielle d’un système inégal. Aussi, face a la pauvreté, aucune forme d’équité (aides, non imposition) ne peut combler cette inégalité de façon juste. La seule option, c’est de changer le système de telle sorte que la pauvreté matérielle ne soit plus une possibilité.

La question n’est pas de savoir si les pauvres doivent avoir des aides ou payer des impôts, elle est simplement de savoir si la pauvreté doit exister.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *